Une famille formidable

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Une famille formidableJe suis rentré du boulot et je ne m’attendais pas à trouver ma fille à la maison. Elle était partie vivre près de son université et je payais le loyer de son studio.Elle était assise devant la télé et elle avait son regard des mauvais jours. Je me suis approché d’elle pour l’embrasser mais elle m’a repoussé. Je lui ai demandé ce qui arrive.Elle avait les larmes aux yeux et le mieux que je pouvais faire était de lui demander de m’expliquer.- Voilà, m’a-t-elle dit au bout d’un moment, je devais sortir avec Sandrine ! Tu connais mon amie Sandrine ?Bien sûr que je la connaissais. Cette fille avait passé presque tout son temps libre avec ma fille parce que ses parents n’étaient jamais là pour elle. Je me souvenais très bien d’elle parce qu’elle avait toujours eu des gros seins. Tout comme sa mère d’ailleurs. Elle n’arrêtait pas de les toucher et elle les remontait avec ses pouce comme s’ils lui collaient trop sur le torse.Un jour, elle les avait montés à ma fille en relevant son pull. Elle n’avait pas mis de soutien-gorge et je les avais surprises mais ils ne m’avaient pas vu et je m’étais demandé comment une gamine aussi jeune pouvait avoir des seins aussi gros.Elle avait disparu un an avant ma fille pour suivre des études dans la ville voisine puis ses parents avaient vendu leur maison pour aller je ne savais où.- Tu sors avec elle ?- Bah, oui, m’a répondu ma fille ! J’ai découvert un jour qu’elle était dans ma fac !- Et alors ?- Eh bien, l’autre jour, a ajouté ma fille, j’avais rendez-vous avec elle. On devait aller au cinéma !- Oui !- Eh bien, on s’est assises dans la salle et elle a ouvert son sac !- Et je suppose qu’il y avait quelque chose dans son sac, ai-je encore ajouté !- Oui, il y avait une boîte, a ajouté ma fille !- Et dans cette boîte, lui ai-je demandé, me plaignantde devoir lui arracher les mots de la bouche ?- Je ne l’ai pas vu tout de suite, a ajouté ma fille !- Alors, tu vas me le dire ?- Il y avait un godemiché, a ajouté ma fille ! Et sur ce godemiché, il y avait des bretelles !- Des quoi, lui ai-je demandé ?- Des bretelles güvenilir canlı bahis siteleri pour l’attacher au tour des hanches, m’a précisé ma fille !- Ah, un gode ceinture !Ça m’était sorti de la bouche sans que je ne puisse m’y opposer.- Ah, bah, si tu le sais, ce n’est pas la peine que je t’explique, a ajouté ma fille !Je lui ai bafouillé que j’ai entendu parler de ça dans une émission à la radio mais je pense encore qu’elle ne m’a pas cru.- Et qu’est-ce qu’elle voulait faire avec ça, ai-je quand même demandé à ma fille ? Ce n’était quand même pas pour sodomiser son petit copain ?Ma fille a tardé à me répondre puis elle a fondu en larmes.- Quoi, ce n’est pas ça, lui ai-je demandé ?- Non, a poursuivi ma fille ! Elle m’a dit que c’est pour moi pour qu’on fasse l’amour ensemble !Tout à coup, ça a été des années de rêves vains que j’avais eus pour sa mère, la faire baiser avec une femme et les regarder.- T’as pas fait ça, ai-je demandé à ma fille ?- Si !- Si ? T’as pas fait l’amour avec Sandrine ? Ne me dis pas que ma fille est une lesbienne !- Je ne le suis pas, a rugi ma fille ! C’était comme avec un garçon !- J’imagine ça, ai-je continué ! Ses gros nichons qui te ballottaient sur le visage !- Ah, non, c’était sur mon dos, a rectifié ma fille !- Quoi, elle t’a prise en levrette, ai-je encore demandé ?- Bah, oui, comme toi avec maman, m’a répondu ma fille !Le pire était que ma fille avait raison. On avait bien commencé au début de notre mariage par faire ça à la missionnaire mais ça ne plaisait pas à sa mère et la levrette nous allait mieux.- J’espère au moins que ça t’a plu, lui ai-je répliqué, complètement dépité !- Oh, c’était mieux qu’avec un homme, a ajouté ma fille !- Ah bah, tant mieux ! Vous avez fait autre chose ?- Sandrine m’a enculée, a encore ajouté ma fille !J’en suis resté bouche bée.- Je voulais savoir ce que ça fait, a insisté ma fille ! Tu fais bien ça avec maman et ça a l’air de lui plaire !- Quoi ? Qu’est-ce qui a l’air de me plaire, a fait la voix de sa mère ?Je me suis retourné. Sa mère était rentrée et elle güvenilir illegal bahis siteleri était là, devant la porte du salon avec ses cabas pleins de légumes.- Tu veux savoir, lui a répondu sa fille ? Je me suis faite enculer par Sandrine !- Sandrine, s’est étonnée sa mère ? J’ignorais que vous vous voyez à nouveau !Sa mère a posé ses cabas et les deux femmes se sont embrassées et elles ont commencé à discuter et je me suis éclipsé, quand même un peu frustré. Quand je suis revenu devant la porte du salon, les deux femmes s’étaient assises côte à côte sur le canapé et ma femme avait la main posé sur la cuisse de sa fille et j’ai regardé. Elles continuaient à discuter mais la main de ma ville glissait imperturbablement vers l’entre jambes de sa mère puis celle-ci a ouvert ses cuisses et la main a disparu entre elles.- T’as pas de culotte, lui a demandé sa fille ?- Tu sais bien que j’ai jamais aimé ça, lui a répondu sa mère !- Moi non plus, lui a répondu notre fille en relevant sa robe avec sa main libre ! Je préfère vraiment avoir la chatte à l’air ! Tu ne te rases plus ?- Non, parce que ton père ne me le demande plus, lui a répondu sa mère ! Et puis je préfère parce que c’est plus nature d’avoir une chatte poilue !- Oh, moi, si je ne le fais pas, les poils me remontent la raie du cul ! Sandrine m’a enculée avec un gode ceinture, a ajouté ma fille !- Ah, ça aussi, ton père aimait ça ! – Comment ça ?- Qu’est-ce que tu crois, a ajuté mon épouse ? Il a toujours voulu me faire ça et il fallait bien qu’il y passe !- Au moins, comme ça, il sait ce que c’est, a ajouté ma fille ! Au début, ça m’a fait mal, mais maintenant, ça va tout seul !- Oh, ma chérie, tu es une brave fille, lui a répondu sa mère !- Je voudrais bien arrêter mes études et faire putain, a ajouté notre fille !- Quoi, a fait sa mère ?- Mais non, je blague, a rectifié notre fille ! Je voulais voir ta réaction ! Tu veux que je te dise ? Sandrine en avait assez des garçons inexpérimentés et elle s’est dite que plutôt, elle devrait voir des hommes. Au moins, ils la sortiraient güvenilir bahis şirketleri et ils l’emmèneraient au restaurant et boire des coups !- Et baiser quand même un peu, lui a demandé sa mère ?- Oui, quand ça lui plaît, a insisté notre fille, mais la plupart du temps, elle se fait payer ! L’autre jour, elle s’est fait cinq cents billets pour une pipe et encore autant pour se faire sauter, si bien qu’elle envisage de faire ce métier !- Call girl, lui a demandé sa mère ? Figure-toi que j’ai fait ça quand j’étais étudiante mais quand j’ai rencontré ton père, j’ai arrêté !- C’était un de tes clients ?- Oui ! et un bon ! On se voyait deux ou trois fois par semaine et je lui piquais tout son argent et j’ai eu pitié de lui et je l’ai épouse pour faire ça gratuitement !- Je reconnais bien là ta générosité, lui a alors dit ma fille !- Tu crois que je devrais recommencer à le faire payer, lui a demandé sa mère ? Pour ce que nous avons comme rapports ? Une ou deux fois par mois, c’est tout !- Ah, bon ? Je croyais…, lui a répondu notre fille.- Ton pauvre père ! Heureusement que j’aime bien me masturber, a ajoué sa mère !J’étais furieux. Moi qui croyais qu’elle n’aimait plus ça et moi qui me branlait tous les jours en cachette ! Je suis entré dans le salon et je leur ai arraché leurs vêtements puis je les ai fait pencher sur le canapé et je les ai prises tour à tour dans les deux trous.- Oh, putain, ma fille, je revis, a crié sa mère à sa fille !- Et moi aussi, lui a répondu sa fille que je venais de pénétrer ! Tu avais bien raison de dire que papa est un bon coup ! Ah, oui, baise-la ta petite salope ! Elle en a bien besoin !- Lèche-là ta mère, lui a dit cette dernière qui venait de se mettre à quatre pates sur le tapis !Notre fille l’a rejointe et elle a entrepris de la lécher pendant que je m’enfonçais dans l’anus.- Ah, oui, tu m’encules, m’a lancé ma fille !Ça n’a duré que dix minutes avant que j’éjacule au fond de son anus. Après nous nous sommes assis tous les trois sur le tapis.- Pourquoi faut-il donc qu’on ait toutes ces inhibitions, a fait sa mère !- Ah, oui, pourquoi faut-il qu’on se prive de tout ce qu’on a déjà à la maison, a ajouté ma fille ! Que de temps perdu, papa ! Tu as tant de choses à m’apprendre !Nous avons baisé toute la soirée en oubliant le dîner et son amie Sandrine nous a rejoints le lendemain et devinez qui a eu droit au gode ceinture ? Moi.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir