Shooting jouissif

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Shooting jouissifIl y a quelques années, un photographe débutant voulant booster sont entreprise naissance avait décidé, pour ce faire connaître, d’ajouter une corde à son arc avec des photos de charme. Ce photographe c’est mis à écumer les plages l’été pour trouver des filles peu farouches pour poser en lingeries ou nues.Donc, un jour, alors que me dore au soleil sur un plage naturiste, je suis approchée par Thierry.« Bonjour Mademoiselle. Excusez moi de vous déranger, mais je trouve que la lumière accroche bien votre peau et votre plastique se prêterait parfaitement à la photographie. »Agacée, en pensant que j’avais encore à faire à un tordu, je lui dit de me foutre la paix et je me met sur le ventre. Mais l’individu insiste.« Heu ne vous braquez pas. C’est pas ce que vous croyez. Je suis photographe pro et je veux juste recruter de belles filles pour des photos boudoir pour augmenter mon porte-folio. Et mon œil n’est que photographique, je peux vous l’assurer. C’est pas un mauvais traquenard ou une drague de bas étage. Ca ne vous engage à rien. Venez prendre un verre avec moi au bar de la plage et je vous exposerais mon travail.»Il me laisse sa carte et s’en va. Intriguée et curieuse, je vais vois son site et trouve en effet son travail très sympa. Déjà à l’époque, ma sexualité était très libérée et j’étais loin d’être prude, prête à toutes nouvelles expériences. Mais, pas idiote, je savais aussi que je pouvais être la proie de tarés qui se prévalaient d’être agent de mannequin, casteurs ou photographes.Je décide donc de le contacter pour voir et nous nous donnons rende-vous au bar de la plage.Devant une bière, il aborde rapidement le sujet. C’est un beau parleur et je me méfie de ce genre de type qui savent vous embobiner.« Mais j’ai été voir votre site et il semble que vous êtes plus dans la photo événementielle ? »« Oui. Vous avez raison. C’est pour moi le côté rémunérateur et ça me fait vivre. J’en tire juste un SMIG. Mais la photo pour moi est une passion et je souhaite avoir une branche artistique dans l’éventail de mon art. Comme vous l’avez constaté sur mon site, il y a quelques photos de paysages, d’animaux et des portraits. »« Ha oui ? Je m’étais méprise. Vous souhaitez seulement que je pose habillée pour du portrait ? »« Et bien oui pour commencer et se connaître et plus si affinité. Je me suis dit que vu votre plastique, vous seriez partante pour poser…. Comment dire… Pour poser plus .. Enfin moins vêtue. »Je le vois venir avec ses gros sabots et, fine mouche, je lui demande :« Oui je m’étonnais aussi. Et qu’es-ce j’y gagne moi ? »« Et bien, vous savez, faire des photos pour un book par un pro coûte une petite fortune. Alors en échange, vous auriez votre book gratos. »Sa proposition est assez intéressante. Mais je joue à la fille scrupuleuse et rétive.« Mais que voulez-vous dire par « plus si affinité » ? »« Si une confiance mutuelle s’installe, vous pourriez poser en lingeries, voir nue. Mais, en aucun cas, je ne ferais de clichés sans votre accord explicite. »Je le trouve mignon dans sa timidité, ayant peur à tout moment d’un refus catégorique de ma part. Il en canlı bahis est touchant. Je ne peut à ce moment d’éclater de rire. Tout les client s’en retourne vers nous et je lui glisse à l’oreille :«  Après tout, t’es mignon. Je veux bien faire un essai. »Ne voulant pas passer sur cette opportunité, Il me propose d’emblée de commencer des photo en bikinis sur la plage.Nous trouvons un coin tranquille dans des dunes non loin du bar et Thierry commence le shooting. D’abord très timide, il s’enhardit et me mitraille en me demandant des poses de plus en plus sexy. Prise dans cette tourmente bien agréable, je me lâche.Profitant de mon lâché prise, en continuant de mitrailler et sans arrêté de me parler pour me diriger, il me dit de laisser tomber mon haut de bikini. Là, je ne sais pas pourquoi, mais je le fais. Je lui tourne le dos et fais voler mon soutif de maillot de bain. Puis je me tourne vers lui en cachant mes seins tout en faisant une moue délicieuse.« Il me complimente et me dit :« viens un peu plus loin. On va continuer sur la plage naturiste si tu veux bien ! »Je remets mon haut et le suis totalement insouciante. Je trouve ces situation si excitante que j’en mouille mon string de plage.Arrivés sur les lieux, sans aucune hésitation j’enlève tout et nue devant lui, il recommence à me mitrailler en me dirigeant.Je remarque la bosse qui déforme son short et trouve ça plutôt attrayant.Espiègle, je lui lance :« Alors ? c’était assez charmant pour toi ? »« Je suis comblé. On dirait une vraie pro ! »« J’ai juste un truc à te demander. Que tu expose mes photos ne me gêne pas mais pas par chez moi. OK ? »« Non bien sûr. De toute façon toute publication se fera avec ton accord. »La séance se termine sur ces mots et lorsque nous nous séparons, je l’embrasse furtivement sur la bouche et m’enfuis en courant.Quelques jours plus tard, il me contacte en me demandant de passer à son studio pour voir les clichés que nous avions fait. Je suis toute excitée de savoir comment il a traité ça. Au studio, avant de regarder les photos, il m’offre le champagne en levant son verre à la plus jolie des modèles. Je suis plutôt flattée et j’ai hâte de voir les photos.« Regardes ! Je suis enchanté de notre première séance et j’espère que tu es partante pour en faire une autre. »Tiens, il me tutoie ? Aprés-tout, il m’a vue à poil. Je suis subjugué par son travail. Les photos sont plus belles les unes que les autres et il a su me mettre en valeur. C’est vraiment un pro.« Tu es un photographe de talent. Elles sont génial ces photos ! »« Merci c’est gentil. Mais un photographe n’est rien sans un modèle à la hauteur ! Ca te dirait de refaire un séance lingeries, boudoir et voir plus osé ? »Je me doutais bien qu’il y avait anguille sous roche. Mais j’accepte quand même un peu réticente.«  Oui, très jolis clichés. Mais je ne sais pas si je serais à la hauteur d’en faire plus. »« Comme tu l’as si bien dis, Je suis bon photographe. Quelques soient les photos qui en ressortiront, je shoote, tu te laisse diriger, et ensuite je fais le tri et je développe.Tu n’as pas d’inquiétude à avoir pour la diffusion, je propose bahis siteleri et c’est toi qui dispose. »A cette époque Internet n’existait pas et les smartphones, non plus. Je dois bien admettre que ce qu’il me propose est correcte. Le deuxième verre de champagne me fait de l’effet et ma tête s’embrume une peu. A ce moment, un jeune homme que je ne connais pas entre dans la pièce. Je suis un peu gênée car les photos de nues sont étalés sur la table.Thierry me rassure en me disant que c’est JP sont assistant lumière.Thierry lui verse un verre et rempli le mien. Ca fait le troisième et c’est bien trop pour moi. Les deux hommes compulsent les photos et font des commentaire sur les courbes harmonieuses de mon corps, comme si je n’étais pas là.JP se retourne vers moi en me disant :« Vous êtes superbe. Vous devriez aller plus loin dans les poses. Vous savez, nous sommes très pro et se serait pour vous une expérience inoubliable. Vous avez vu comme ses photos sont réussies ? »Il me montre alors des exemples de photos se « Met-Art » et autres magazines masculin où les femmes sont plus belles les unes que les autres et poses dans des positions très érotiques.«  Je ne sais pas. Certaines photos sont très osées voir cochonnes. »Thierry me voyant déstabilisée tente une autre approche.« Mais Michèle. Ces photos ne font que mettre en valeur la féminité dans toute sa délicatesse et sa splendeur. Ce ne sont que des photos de charme, pas des photos porno. Et puis, tu n’en montreras pas beaucoup plus qu’à la plage, finalement. »Je reste silencieuse et les deux homme me laisse le temps de réflexion, car ils sentent bien que je suis sur le point de me laisser faire. C’est JP qui donne en quelque sorte le coup de grâce et lance :«  Bon tu prends ta décision ? Ne t’inquiète pas on va pas te sauter dessus. On est des pros. On est là que pour le côté artistique de la photo ! »Thierry approuve et rajoute :« C’est comme tu veux ma belle. N’hésites plus et lâches toi comme sur la plage. »« C’est OK ! Mais c’est moi qui fixe les limites. »En remplissant une foi de plus les coupes, Thierry tout joyeux me dit :« Tu vas voir. On va bien s’amuser ! » Ils me proposent de les suivre dans le studio. Ils discutent entre eux en me jetant des regard furtifs. La séance se déroule bien, m’effeuillant au rythme de poses. Nous passons ensuite à la lingerie. Puis après une courte pose, Ils me demandent si je suis prête pour passer à la suite. Je croise leurs regards pétillant et sens des fourmillements bien connus dans le bas de mon ventre. C’est très excitant de faire un strip devant eux sous le crépitements de appareils et des directives des deux hommes qui doivent bander comme des malades. Je sais que je suis à leur merci. Mais cette situation donne un certain piquant. Je joue le jeux et une foi nue, je prends sans pudeur les positions qu’ils m’imposent. Les photographes se rincent bien les yeux.A un instant, dans une pose très érotique et particulièrement acrobatique, JP me pose les mains sur les hanche pour, soit disant, mieux me positionner. Il si collé à moi que je peux sentir son érection. Je me raidi un peu et bahis şirketleri Thierry lâchant son appareil photo s’approche en me disant :« Tu ne croyais pas que l’on allait te laisser nous allumer comme ça. »Au lieux de fuir, je suis dans un tel état d’excitation que je ne me rebelle pas.JP qui me bloque me glisse à l’oreille :« T’es une sacré cochonne pour t’exhiber comme ça sachant que des centaines de mâle vont se branler sur tes photos. »Thierry devant moi me sourit et appuyant les dires de sont éclairagiste :«  On va bien s’occuper de toi. »En un rien de temps, me voilà avec un bandeau sur les yeux et les mains attachées dans le dos. J’entends encore l’appareil crépiter avant de sentir des mains parcourir mon corps. Curieusement, je n’ai pas peur. Leurs geste sont doux et ne recherchent qu’à faire monter en moi le désir. Thierry me demande :« T’es excitée Michèle ? »Sans attendre ma réponse, une main le vérifie en fouillant ma chatte trempée. JP dit alors :« Huuum elle est dégoulinante de cyprine la petite salope. »Je sens une douce caresse humide sur ma joue et je devine que c’est un gland humide qui se dirige vers ma bouche. L’appareil photo continue de déclencher et je suppose qu’il a du le mettre en automatique. Je n’ai pas le loisir de penser à ça longtemps car le dard d’un des hommes force ma bouche. Un bite bien dure s’enfonce dans ma gorge à m’en étouffer. Instinctivement, je fais des mouvement de la tête pour bien la pomper. Il me prend la tête et se met à me baiser la bouche en scandant :« Suces moi bien salope ! Oui comme ça ! Ta bouche est bonne ! Ouiii ! » Je suis une vraie chienne et j’adore me retrouver entravée à sucer une queue les yeux bandés, tout en étant prise en photo.Pendant que je m’applique à ma tache l’autre me malaxe les seins et fouille ma chatte en agaçant mon clito. Je n’arrête pas de gémir de plaisir lors que l’un d’eux me met à quatre pattes et là, toujours la verge dans la bouche, je sens quelque chose forcer mon anus . J’ai un mouvement de panique. Mais je suis bien maîtrisé et JP m’enfonce un Plug de taille honorable. J’ai la sensation d’être déchirée quand dans ce mélange de douleur, de plaisir, d’humiliation et de soumission, la bite de JP me fourre la chatte. Je ne sais pas si elle est grosse ou si c’est parce que j’ai un gros plug dans le cul, mais j’ai la sensation d’être bien remplie.Thierry à ce moment éjacule dans ma bouche. Il me maintient la tête pour que j’avale tout. JP me donne des coups de boutoir de plus en plus violent. Je prends dans cette position un plaisir fou. Je reçois des claques sur les fesses et mes seins. Des insultes fusent.A ce moment, j’ai un orgasme mémorable. La contraction de mon vagin dans l’expression de mon extase, fait jouir JP qui se lâche à grand flot de sperme dans ma chatte juteuse en grognant comme une bête.Ils me détachent enfin et m’enlèvent le bandeau en rigolant de moi. Je me sens souillée, mais en fait, j’ai adoré ça.Nous prenons tout les trois une bonne douche et ne pouvant résister à refaire l’amour sous la pluie d’eau chaude. Épuisée par tant d’émotion contradictoires, je me rhabille et rentre chez moi. Je rentre chez moi et m’endors en pensant à ce shooting très spécial. Je dois repasser quelques jours plus tard pour voir les photos et je ne sais pas si c’est de l’impatience ou de l’appréhension. Irai-je ou non ?

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir