(R) Une relation interdite – 1

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

(R) Une relation interdite – 1(Histoire réelle mais pas de moi)Du plus loin que je me souvienne, mon père a toujours était ami avec Denis.Denis était pour moi comme un oncle, il était très souvent à la maison, je l’ai toujours connu.Denis et moi étions très proche tout le monde m’appelait « sa chouchoutte » car depuis toute petite il me gâtait beaucoup. Dès qu’il allait quelque part il m’emmenait.En grandissant je voyais bien le regard des hommes changeait sur moi et celui de Denis aussi, il y avait certaine chose qu’il n’osait plus, par exemple quand j’allais chez lui, il me faisait dormir dans une autre chambre des petits détails comme ça, mais moi j’aimais être avec lui.Un été, mes parents voulurent partir tous les deux pour leur anniversaire de mariage, alors Denis proposa de me garder, j’en étais très heureuse.C’est lui qui était venu à la maison, il était habitué et ça serait plus simple.Étonnamment pendant cette période, on retrouvait notre complicité, lorsque que l’on regardait la télé, lorsque qu’on allait se promener, toujours il était câlin avec moi comme si le fait qu’on se retrouve tous les deux comme un « couple » le rendait heureux.Un soir alors qu’il était dans le canapé en train de regarder la télé, je sortis de la salle de bain, j’étais en petit shorty avec un débardeur à bretelle, j’allais le rejoindre sur le canapé comme tous les soirs, mais je le voyais me dévisager, alors je lui demandais ce qu’il y avait il me répondit « rien je te regarde juste, tu es devenu très belle », je me mis à rougir, ce qui le fit sourire, et je me mis à côté de lui pour regarder le film.Quand le film se termina, on alla se coucher et avant d’aller dans ma chambre je lui fis un bisou comme tous les soirs, il m’attrapa alors la main et me dit « ça fait longtemps que tu n’as pas dormis avec moi » alors je lui dis « ba je croyais que c’est toi qui voulait plus » et j’enchaînais avec « ba je viens ce soir si tu veux ça me fera plaisir », alors on alla se coucher, il ce mit en caleçon et torse nu comme il avait l’habitude, on se coucha et il éteignit la lumière.J’étais face à lui et on papotait d’avant quand je dormais chez lui avec lui et que j’avais toujours mon câlin avant de dormir, et il me dit « c’est toujours possible canlı bahis si tu veux » et sans attendre la suite je me blotti contre lui, j’étais heureuse. Il m’enlaça dans ses bras et curieuse je lui demandais « pourquoi tu me regardais comme ça tout a heure », il me répondit « je te l’ai dit je trouve que tu es devenu très belle », Moi : « plus qu’avant », il se mit à rire et il ajouta « tu es différente », Moi : « ah oui explique moi », lui « tu es devenu plus féminine », faisant exprès de jouer les naïve je lui dis « je comprends pas » ; lui : « ton corps tu es très bien faite pour ton âge », Moi : « tu aimes quoi chez moi », je le sentais être gêné mais j’insistais « aller dis-moi s’il te plait », alors il commença « tu as de jolie forme, de jolie fesses, une jolie poitrine, de belles cuisses », plus ça allait plus je sentais nos corps se serrer et un moment ma bouche trouva la sienne et on s’embrassa, corps serrés l’un contre l’autre, je sentais que cette étreinte ne le laissait pas indifférent, et je serais mon corps encore plus contre le sien, je sentais bien son sexe durcir, alors je me décollais un peu et passa ma main dans son caleçon, il me dit alors « non arrête », moi : « tu n’as pas envie », lui : « si mais … », avant qu’il ne puisse terminer je lui dis alors « laisse-moi faire », je commençais alors à le masturber, son sexe grossissais de plus en plus dans ma main et je l’entendais gémir, il me disait de continuer qu’il aimait ça, je lui demandais alors « et toi tu n’as pas envie de t’occuper de moi », il me dit alors « tu as envie tu es certaine », je lui répondis que oui, alors sa main se faufila dans mon shorty et il commença à me caresser, jouant avec mes lèvres et titillant mon clitoris, je sentais mon intimité s’humidifier de plus en plus et lui devenais de plus en plus joueur, un de ses doigts fini par s’introduire en moi, il me dit alors « tu as l’air d’aimer te faire doigter », je lui répondis que oui et qu’il était le premier homme à me toucher, il fut étonné, lui « je suis le premier à te toucher », moi « oui, pourquoi », je ne sais pas pourquoi cette réponse le chamboula et il m’embrassa de nouveau très fougueusement, et me dit « tu me combles de bonheur » et ajouta « je vais bahis siteleri bien m’occuper de toi pour cette première », il se décolla de moi, je sentis la couette se décollé de moi, il monta sur moi et me dit « tu me fais confiance », moi « oui évidement », et il passa ses mains sous mon débardeur, me le retirant, je le laissais totalement faire, quand il l’u ôter, ce fut au tour de mon shorty, passant ses doigts entre l’élastique et mon corps et le baissant en le faisant glisser le long de mes cuisses pour le retirer totalement.Je me retrouvais totalement nue dans son lit, il me demanda alors s’il pouvait mettre un peu de lumière, ça ne me gênait pas du tout et il alluma une petite lampe de chevet, il découvrit mon corps totalement nu et il me dit « tu es parfaite », il me grimpa dessus et m’embrassa tendrement, il décolla sa bouche de la mienne et lentement descendit, venant embrasser mes seins, chacun leur tour léchant mes tétons, ensuite il continua, mon ventre eu le droit à ses baiser et il poursuivit en prenant le soin de m’écarter les cuisses et vint poser sa bouche sur mon intimité, sa langue jouait avec mes petites lèvres pendant que ses mains caresser mon corps, mes gémissements devenaient de plus en plus intense, sa bouches me faisait vraiment beaucoup de bien et ses doigts accompagnaient sa langue s’introduisant dans mon intimité, il s’activait avec ses doigts en moi, poussant mes gémissements, il aimait me faire ça et j’aimais aussi, après un long moment à s’occuper de ma foufoune, il remonta sur moi, m’embrassant de nouveau tout en continuant de me doigter, il me murmura à l’oreille « j’ai envie de toi », timidement je lui répondis « moi aussi », il se leva de sur moi et face à moi il retira son caleçon libérant son sexe qui était bien dressé et aussitôt me remonta dessus, corps contre corps, il se frottait sur moi, son sexe contre le mien, il agrippa une de mes mains avec sa main et me demanda « tu es sur ? », je lui fis un signe de tête pour lui dire, avec sa main il attrapa son sexe et le posa sur mes lèvres et doucement commença à s’introduire en moi, il progressait lentement, tout en prenant le soin de me demander si ça allait, moi j’étais aux anges vivre ma première fois avec un homme bahis şirketleri que j’ai toujours aimé et même si son sexe était épais pour ma foufoune je n’avais qu’une envie c’est qu’il continue et c’est ce qu’il fit poussant en moi jusqu’à mon hymen que je sentis craquer, il enfonça son sexe entièrement en moi et avec une certaine fierté me dit « te voilà une femme mon cœur », il m’embrassa tendrement et me demanda si j’étais heureuse, je le répondu oui et lui demandais si lui aussi était heureux d’être mon premier, je me doutais de sa réponse mais ça me faisait plaisir de l’entendre « oui je suis aux anges et fier d’être ton tout premier » et il ajouta « tu as une foufoune exquise et très étroite j’adore » je me mis à rire quand il eut dit ça, pendant qu’il me parlait il commençait des petits vas et viens en moi, j’aimais ça il était doux avec moi, son sexe allait et venait en moi doucement mais je le sentais bien, il était plutôt épais, il c’était un peu décollé de moi et me dévisageais pendant qu’il me faisait l’amour, il écartait mes jambes un peu plus en me disant « tu as vraiment un corps superbe à ton âge, et cette petite chatte hummm » j’étais heureuse de lui plaire autant, et je commençais à prendre vraiment beaucoup de plaisir, je sentais mon entre se chauffer, ma respiration s’intensifier et il le sentais aussi car il accélérait ses mouvements, j’écraser sa main avec la mienne tellement je prenais du plaisir et j’osais pas m’exprimer mais ce fut plus fort que moi, je commençais à gémir de plus en plus fort et je ne pouvais pas me retenir jusqu’à ce qu’il réussisse à me faire jouir, j’étais en nage dans le lit et lui continuais à me faire l’amour, jusqu’à sortir son sexe de moi et me demander de le branler pour le finir, son sexe était un peu rouge du à mes quelques perte de sang mais je le pris quand même et le branla sur moi jusqu’à ce qu’à son tour il jouisse éjaculant sur mon corps, ce qui arrosa mon ventre et légèrement mes seins, cette sensation de sperme chaud sur moi était très étrange mais pas gênante, il s’écroula sur moi et me dit « tu as été parfaite mon cœur », on resta blotti quelques minutes l’un contre l’autre, je fini par me lever et aller prendre une petite douche pour me nettoyer, mes cuisses était un peu rouges et ca commençait à coller sur mon ventre, quand j’eu fini on alla finalement dans ma chambre car on avait taché ses draps, j’avais perdu un peu plus que je ne pensais.Mais la nuit n’était pas fini.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir