Myriam la travestie (3)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Myriam la travestie (3)Aujourd’hui, nous sommes samedi, je sors de mon lit pour aller prendre mon petit déjeuner. En passant dans la salle à manger, mon attention est retenue par une enveloppe sur la table. Je m’en approche et il est écrit dessus « pour Myriam ». Je déchire l’enveloppe et en retire un papier où il est écrit dessus « Ce soir, tu es une secrétaire qui vient passer un entretien d’embauche, signé Stéphane » qui est mon colocataire.Je suis aux anges, ce coquin a prévu un nouveau jeu pour la travestie que je suis. Après un petit déjeuner vite expédié, je me décide à me préparer, je prends une douche, je m’épile le peu de poils que je possède, je pose mes faux cils et commence à me maquiller : fond de teint, mascara pour mes yeux, un blush rose pour mes lèvres. Je chausse ma perruque blonde et longue que je coiffe. Je continue en me vernissant les doigts et les orteils. Le résultat me convient, Myriam commence à apparaître. Je fouille dans ma commode et j’en sors un soutien-gorge blanc en dentelle sexy et son string qui complète l’ensemble sans oublier mes prothèses de seins. Je me sens hyper désirable, il faut que je mette toutes les chances de mon côté pour plaire au patron et remporter le travail qu’il me propose. J’opte pour des dims up noirs tout simples. Maintenant, je passe à ma penderie et j’en sors une petite robe moulante noire qui m’arrive à mi cuisses, maintenant bottes, cuissardes ou chaussures à hauts talons vernies. J’opte pour des escarpins vernis à très hauts talons. Sangle à la cheville. Hauteur de talon: 13 cm.J’ai hâte que notre jeu commence mais en attendant, je dois attendre que Stéphane mon colocataire rentre de son match de rugby, j’occupe le reste de ma journée à regarder la télévision.Enfin, la clé tourne dans la serrure. Stéphane est enfin à la maison, il se cache les yeux et me demande d’aller dans ma chambre. Il ne veut pas me voir pour ne pas gâcher l’effet, il me dit « je te dirais quand tu pourras venir ». Je m’exécute, il prend une douche rapide, je l’entends qui bouge des choses puis mon téléphone sonne. Je décroche « Myriam, tu vas canlı bahis sortir de l’appartement et je t’appellerai quand tout sera en place. Prends un manteau, je ne veux pas voir ce que tu portes, je veux une surprise totale ! ». Il se réfugie dans sa chambre et me donne le top pour sortir, j’att**** un imperméable noir et je sors vite, je me réfugie sur le palier en espérant ne croiser aucun de mes voisins. En attendant son top pour sonner, j’enfile l’imperméable que je noue.Mon téléphone sonne « Myriam tu peux sonner » et il raccroche. Je sonne la porte s’ouvre, Stéphane est vêtu d’un costume qui lui donne l’air d’un patron.« Bonjour, dis-je. Je viens pour l’annonce pour le poste de secrétaire ». Il me demande d’entrer, ce que je fais, il me dit « pas trop de mal à trouver ». Je lui réponds que non, que je connais bien le quartier et que je suis débrouillarde. Ce à quoi il rétorque « C’est une grande qualité », il me guide en me disant « venez, c’est par ici, je vais vous recevoir ». Il a transformé notre salle en manger en bureau.Il me dit « Mettez-vous à l’aise et assoyiez-vous », j’en profite pour retirer mon imperméable, il me toise de haut en bas sans rien me dire. Il me demande « Avez-vous des références ? Avez-vous déjà fait ce travail ? ». Je joue le jeu et je réponds à ces questions puis il me demande « Avez-vous un petit ami ? ».Aïe, je ne sais pas quoi répondre ! Je ne m’attendais pas à cette question mais je décide de dire oui.Il me dit « Vos références sont excellentes mademoiselle, vous pourriez convenir pour le poste. Malheureusement, cet après-midi, une personne est venue pour l’entretien et elle est très bien ». Je lui glisse que je suis prête à tout pour obtenir ce poste. Il me répond « j’en prends bonne note mademoiselle ». Il se lève, passe derrière moi, me caresse les cheveux, les écarte et m’embrasse dans le cou puis il me dit « nous allons voir ce que nous pouvons faire pour ce poste ». Je lui rétorque que je ne suis pas ce genre de fille et, du tac au tac, il me dit « vous pouvez partir, l’entretien est fini ».Je lui dis d’un ton larmoyant que j’ai besoin bahis siteleri de ce travail, « Ok, me dit-il, tu peux ratt****r le coup mais il va falloir que tu sois très gentille avec moi », ce que je lui promets. Il m’ordonne « Mets-toi à genoux devant moi ! », ce que je fais. Il me dit « Tu sais ce que tu as à faire ». J’ouvre la braguette de son pantalon puis commence à sortir son zob de son caleçon, je le branle un peu puis je l’enfonce doucement dans ma bouche, je le sens qui grossit en moi. Hum, j’adore ça, il est à fond dans son rôle ! Il me dit : « Ton copain sait quelle salope tu es ? ». Je continue de le sucer, il me dit :« J’attends une réponse ! Ton copain sait que tu es une SALOPE prête à tout pour ce job ? ». « Non, je réponds timidement ». Il me dit « Continue de me sucer, tu reprends des points, tu n’es qu’une salope comme toutes les autres ! ».Voyant que je ne réagis pas, il hausse le ton : « Dis que tu es une salope ! ». J’arrête de le pomper : « Je suis une salope » je dis. « La SALOPE de qui ? » « La salope du patron » je réponds.»Maintenant, je voudrais voir ce qu’une pute comme toi porte ! Alors montre-moi mais tout doucement, pas trop vite, exécution traînée ! »Je remonte doucement ma petite robe noire vers le haut de mes fesses, très doucement. Il aperçoit le haut de mes bas. « Continue ma petite pute ! », dit-il alors qu’il se caresse la queue.Quand je dévoile mon string blanc, il dit « Voyez-vous çà, de la lingerie blanche comme les pucelles ! Tu es encore plus vicieuse que je le croyais encore un peu ! Remonte cette robe bien sage et tourne-toi que je vois le revers ! Un vrai petit cul de jeune fille ! Il y en a quelques-uns qui ont du se régaler pendant tes années de lycée ! Ne fais pas semblant d’être choquée salope ! ». J’aime qu’on me parle ainsi comme la salope que je suis.Il retire sa cravate et me bande les yeux.« Tu n’as pas besoin de voir la suite connasse ! Reste dans cette position ! » Qu’il m’ordonne. Je l’entends qui quitte la pièce mais il revient assez vite, il remonte ses mains sur mes bas en direction de mon string. Tout doucement, il bahis şirketleri l’écarte en me disant « voilà un joli petit trou ! ». Il y glisse sa langue et commence à lécher, je commence à râler de plaisir puis il sort sa langue et vient placer un glaçon sur la raie de mes fesses, ce qui me fait frissonner. Il le passe également sur mes fesses, voilà donc ce qu’il était parti chercher dans la cuisine. Je me mords pour éviter d’hurler de plaisir, je lui dis « Baise-moi ! » mais il me répond « Pas encore salope, je te prendrais quand je voudrais » et soudain il glisse à nouveau sa langue dans mon cul. Le chaud et le froid que je ressens sont intenses, je bande à mon tour comme une folle, j’ai chaud en moi, je suis en mode super chienne à ce moment-là.De nouveau, il me fait mettre à genoux et m’enfourne sa chaude queue dans la bouche « suce-la bien ma salope, tu as du talent, plus vite ! ». Ce que je fais, je suis folle, je veux qu’il me baise comme une chienne, qu’il m’insulte, qu’il me traite comme une merde. Soudain, il sort sa queue de ma bouche, il me dit « Là je suis chaud ma salope, tu vas bien déguster ! Je vais t’enculer bien profond ! ». Il me retourne sans ménagement, me pose les mains sur la table et retire mon string. J’écarte les jambes afin qu’il puisse bien entrer en moi, je devine sa bite à l’entrée de mon petit cul. Soudain, j’ai froid et très chaud d’un seul coup, les glaçons ont presque fondu mais il en enfonce un de force dans mon cul pour faire le passage, puis sa queue me déchire. Quand il entre en moi, je laisse échapper un cri, il m’att**** pas la taille et me dit « Je te baise salope ! », « Oui, je lui réponds, baise-moi comme la chienne que je suis ! ». Il me lime, je la veux encore et encore. De temps en temps, je reçois une fessée sur chaque fesse. Putain, depuis que Stéphane m’a surpris en travestie, il me baise comme un Dieu ! Je suis vraiment sa chienne ! Soudain, il sort de moi et je sens son jus inonder mon fessier, je suis en extase ! J’ai du mal à reprendre mes esprits. Il m’entraîne je ne sais où mais je me laisse guider, j’ai toujours les yeux bandés. Soudain, je me retrouve sur lui comme si j’allais recevoir la fessée et soudain, je la reçois, j’ai les fesses bien chaudes « çà, me dit-il, c’est pour le match que j’ai perdu cet après-midi salope ! ».

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir